Gouvernement d’entreprise

Comité des comptes et d’audit :

  • Carlos Fernandez-Lerga Garralda (Président)
  • Anne-Marie de Chalambert
  • Jean-Jacques Duchamp

Rôle :

  • Examiner les projets de comptes soumis au Conseil.
  • Examiner la cohérence des mécanismes mis en place pour le contrôle interne des procédures, des risques et du respect de l’éthique.
  • Examiner le programme de travail des auditeurs externes et internes.
  • Examiner et formuler un avis, sur les nominations des mandataires sociaux.
  • Formuler un avis sur la désignation ou le renouvellement des Commissaires aux comptes.

Comité exécutif et stratégique :

  • Juan José Brugera Clavero (Président)
  • Jean-Jacques Duchamp
  • Carmina Ganyet I Cirera
  • Pere Viñolas Serra

Rôle :

  • Apporter son concours au Conseil et à la Direction Générale dans la définition de la stratégie de SFL pour favoriser le développement de ses activités dans son intérêt et celui de tous ses actionnaires.
  • Assurer une interface entre le Conseil et la Direction Générale en matière stratégique, et leur permettre de remplir au mieux leurs missions respectives pour les actes les plus importants de la vie de SFL.
  • Examiner les plans et prévisions de la société pour analyser ses perspectives à moyen et long termes.
  • Etudier les projets d’opérations nécessitant une autorisation préalable du Conseil, en vue de préparer les recommandations à soumettre au Conseil.
  • Rendre compte au Conseil de l’accomplissement de sa mission.

Comité des Administrateurs indépendants :

  • Anne-Marie de Chalambert
  • Anthony Wyand

Rôle :

  • Ce comité a pour mission de donner son avis au Conseil d’Administration sur les opérations susceptibles d’intervenir dans le cadre de la réorganisation du capital de la Société.

Comité de Rémunérations et de Sélection :

  • Anthony Wyand (Président)
  • Anne-Marie de Chalambert
  • Pere Viñolas Serra

Rôle :

  • Proposer au Conseil la rémunération des mandataires sociaux, les jetons de présence, les plans de souscription ou d’achat d’actions, ainsi que des systèmes d’intéressement.
  • Faire des propositions au Conseil pour la nomination des administrateurs, la succession des mandataires sociaux et du Directeur Général, notamment en cas de vacance imprévisible ou de modification du nombre de sièges disponibles.

Partager :