Les dates clés
  • 1879
    Création de la Société Foncière Lyonnaise par Henry Germain fondateur du Crédit Lyonnais.
  • 1892
    SFL détient plus de 300 immeubles et près de 2 000 hectares à Paris, sur la Côte d’Azur, en Belgique et en Italie.
  • 1920
    SFL, dont la rentabilité a été affectée par la première guerre mondiale, vend cependant ses actifs non parisiens jusqu’en 1939.
  • 1979
    Pour ses 100 ans d’existence, le domaine immobilier de la SFL s’étend sur environ 185 000 m². Représentant une valeur vénale de l’ordre du milliard de francs, il est constitué pour moitié de locaux commerciaux et le reste d’habitation. La société possède un patrimoine de qualité, bénéficiant d’emplacement privilégiés.
  • 2003
    Maintient avec succès sa stratégie de focalisation sur les bureaux et les commerces. Elle opte pour le nouveau régime fiscal des SIIC (Sociétés d’Investissements Immobiliers Cotées), au profit de ses actionnaires.

 

Historique

La foncière de référence

Dès 1879, date de sa création, SFL acquiert un patrimoine diversifié qui s’étend de Paris à la Riviera italienne. Au fil des ans, la plus ancienne foncière française va développer ses activités en opérant des virages stratégiques majeurs. En 1995, elle se positionne ainsi sur le tertiaire parisien haut de gamme du Quartier Central des Affaires (QCA). Elle maintient avec succès sa stratégie de création de valeur et de focalisation sur les bureaux et les commerces dans le QCA via l’acquisition et la restructuration d’immeubles prestigieux : « Louvre des entreprises & Louvre des antiquaires », « Cézanne Saint-Honoré »… Depuis 2011, SFL bénéficie d’une nouvelle impulsion stratégique, résolument tournée vers le tertiaire immobilier « prime » parisien et la culture clients.